Fréquence Paradis Index du Forum Fréquence Paradis
Forum Vanessa Paradis
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Interview de Olivier Lude

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fréquence Paradis Index du Forum >>> Musique ... et Photos ... >>> Musique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
titi



Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2009
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 16:29 (2009)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude Répondre en citant

Olivier Lude, ingé son de M et de Vanessa Paradis, avec Pro Tools
23/03/08
Divinidylle de Vanessa Paradis élu Album de chansons/variétés de l'année aux Victoires de la musique 2008

Le son, Olivier a commencé à le pratiquer très tôt au Trianon, le célèbre studio de répétition de l’est parisien. Très vite, ce jeune sonorisateur est amené à travailler avec les grands noms de la variété française : Enzo Enzo, Zazie… Mais c’est la rencontre avec Mathieu Chedid – alias M– qui marquera un tournant décisif dans la carrière des deux hommes. Le studio devient son laboratoire et ensemble ils adaptent le « Labo M », au fil des réalisations et des collaborations.

M Qui de nous 2 (Delabel), M
En tête à tête (Virgin)
Vanessa Paradis Divinidylle (Barclay)
Olivier et Mathieu, c’est aussi une histoire de travail et d’amitié entre un ingénieur du son et un artiste. Une histoire sur laquelle Olivier a eu la gentillesse de revenir pour nous, dans le cadre du Trianon, tout en nous parlant de son expérience avec Pro Tools.

Comment es-tu venu à la réalisation ?
J’ai connu Mathieu lorsqu’il était guitariste accompagnateur et moi sonorisateur. Mathieu est ensuite parti en tournée avec Sinclair, puis a enregistré son premier album quasiment tout seul à la campagne, en 1 mois. (Ndr : En 1997 sort Le Baptême, introduisant le personnage de M et incluant le single Machistador). Il m’a appelé pour sonoriser sa tournée, et c’est à partir de là que tout a commencé.

Olivier Lude, photo © Alain Le Kim
Pendant cette tournée, Mathieu devait déjà réaliser des maquettes de chansons pour Vanessa Paradis, et il m’a branché dessus en me disant qu’il se sentait un peu seul chez lui à la campagne (rire). C’était ma première expérience en home studio. On a ainsi commencé par réaliser ces maquettes et aussi une version radio de Machistador, mixée par Zdar.

A la fin de la tournée, ça se passait tellement bien entre nous que Mathieu m’a proposé de participer à son deuxième album. J’ai ainsi débuté en studio avec Je dis M (1999) que j’ai enregistré et co-réalisé, Je dis M s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires). A suivi l’enregistrement de l’album Bliss de Vanessa Paradis, composé justement à partir de certaines de nos maquettes. A cette occasion, nous sommes partis en studio à Los Angeles… c’était dingue ! A partir de là, j’ai aussi commencé à effectuer le mixage des albums.

Quels sont tes influences en tant qu’ingénieur du son ?
J’ai tout appris de façon hyper instinctive, en tout cas au niveau des techniques de studio. Mes références de sons à l’époque étaient Talking Head, les Rita Mitsouko et beaucoup de musiques des années 70.

Vanessa Paradis et Mathieu Chedid
photo © JB Mondino
Allies-tu toujours live et studio?
Avec Mathieu, je fais les 2 depuis le début. Avec Vanessa, ça s’est fait naturellement. Mathieu lui a proposé ses services comme guitariste sur sa dernière tournée. Elle était emballée et Mathieu a branché toute son équipe. C’est vraiment le staff de M qui est parti sur la tournée de Vanessa.

On retrouve souvent les mêmes noms autour de Mathieu…
Vincent Segal au violoncelle et Cyril Atef à la batterie et aux percussions sont vraiment les musiciens de Mathieu sur scène et en studio… c’est le « trio M » ! Tous deux forment également le groupe électro-acoustique Bumcello, avec qui j’ai collaboré sur leurs trois albums. Patrice Renson participe depuis le début aux disques de Mathieu et de Vanessa. Avec Mathieu et Patrice, on a co-réalisé le dernier disque de Vanessa Divinidylle. Pour les disques de M que je co-réalise, Mathieu compose et joue de nombreux instruments et s’entoure de ses amis.

Peux-tu nous en dire plus sur ton Studio?
Nous passions nos journées dans ce home studio à la campagne et c'est devenu notre studio d'enregistrement au fil du temps. Le « Labo M » est ainsi né chez Mathieu. Pour l’album Qui de nous deux (Ndlr : Sortie en 2003, 4 victoires de la Musique dont Meilleur Album de l’année), on avait complètement réaménagé ce studio en passant du grenier a une vraie cabine dans la grange (rire). Après la tournée, le studio est devenu le « Labo M 2 » dans l'est de Paris et a été le lieu de nombreuses réalisations, dont le mixage en stéréo et en 5.1 du DVD Live de M En tête à tête et l’enregistrement et le mixage du dernier album Divinidylle de Vanessa Paradis. Maintenant, tout est en Racks et le studio s’appelle le « Labo M Mobile ».

Il y a plein de lieux à investir et je trouvais l’idée hyper intéressante et créative. Le premier projet réalisé en mobile est le mixage du CD et DVD Live de Vanessa. Je vais rester un mois ici au Trianon pour tout prémixer et je finirai sans doute dans un grand studio pour faire 2-3 jours d’écoute finale.

Et au niveau matos ?
Le Studio M Mobile déployé au Trianon
Pour les toutes premières maquettes de Vanessa justement, c’était hyper basique, on avait une console Mackie, une paire d’enceintes Genelec et un DA 88. Ensuite, on s’est équipé pour l’album Je dis M avec un magnéto 8 pistes Studer 1 pouce. A cette époque, nos grandes révélations ont été les tranches Neve 33115 et 33114 pour l’acquisition et le 1176 Black Urei au niveau compression. Pour Qui de nous deux le Labo M s’est enrichi progressivement de préamplis API, d’un EQ GML… La Mackie 24 est devenue une 32, le Studer 8 pistes est passé en 16 pistes et j’ai finalement switché sur Pro Tools pendant cet album pour plus de flexibilité et de puissance. A cette époque, on louait un système Pro Tools Mix. Puis j’ai décidé d'acheter mon propre système Pro Tools HD à la base pour enregistrer les concerts de la tournée Qui de nous deux. J’ai vraiment commencé l’informatique musicale avec Pro Tools et j’en ai toujours été satisfait.

A quoi ressemble ton setup Pro Tools justement?
Actuellement, j’ai 2 interfaces 192 I/O, une synchro Sync I/O, une G5 bi-proc avec un système Pro Tools HD3 Accel en version 7.2 et une surface de contrôle Command 8, le tout en rack.

Quelle est la fonction ou les fonctions de Pro Tools que tu préfères ?
Ce que j’aime dans Pro Tools c’est que je peux vraiment l’adapter à chaque projet. Il y a des projets où je m’en sers comme magnéto en mixant à travers une console analogique et d’autres où je mixe tout en interne… C’est souvent le temps imparti qui définit ma façon de l’utiliser. J’aime sa souplesse, sa simplicité et sa qualité audio. A partir du moment où on enregistre au clic, le morceau peut être modifié dans tous les sens. J’ai aussi un modèle de session de base par album avec toutes les pistes audio nommées et préconfigurées, pour être prêt à tout moment. Mathieu a aussi un Pro Tools LE avec une Mbox 2 Pro. Chez lui ou en tournée il maquette, il m’envoie des sessions que je retravaille et ainsi de suite…

Quels plug-ins utilises-tu ?
J’utilise pas mal les plug-ins d’EQ Massemburg, Waves SSL et l’EQ III Digidesign livré d’origine, tout simplement. J’aime bien aussi le plug-in 1176 Bomb Factory comme compresseur et les Bomb Factory d’une façon générale, mais aussi l’Echo Farm, la TL Space, les EQ URS et les Sonox. Je n’hésite pas non plus à utiliser tous les plugs Digigirack de base que je trouve vraiment bien. Je travaille aussi énormément mon son à la prise avec mes périphériques vintages.

Comment as-tu procédé pour le dernier album Divinidylle de Vanessa Paradis ?
(rire) Je ne dirai pas lesquels mais, sur l’album de Vanessa, il y a des morceaux mixés avec ma console Studer de l’époque et des morceaux mixés en interne dans Pro Tools uniquement avec des plug-ins et des réverb Digidesign. Même Mathieu ne sait plus les différencier (rire). Pour le Studio M Mobile, j’ai d’ailleurs choisi de me séparer de cette console et d’étoffer mes racks de préamplis.

Un truc et astuce à partager ?
Dans la production d’un album, j’aime, si j’en ai les moyens, passer sur de la bande magnétique et apporter cette couleur, soit en insert, soit en sortie sur le master. J’utilise mon petit magnéto portable Studer 2 pistes à bande et je trouve qu’il unifie vraiment bien les mix. Je rêve d’un plug-in qui fasse aussi bien. Peut-être est-ce le cas du Reel Tape, mais je ne l’ai pas encore essayé…

Avec Mathieu, on a une certaine philosophie de travail. En général un jour/un titre et à l’enregistrement, on aime bien que tous les instruments soient installés, tous les micros branchés, que tout soit prêt. Quand un artiste veut enregistrer, je n’ai plus qu’à tourner le micro vers lui. Rien ne doit rompre l’élan créatif et Pro Tools nous permet de rester dans cette philosophie.

Source :http://www.digidesign.com/index.cfm?langid=2&navid=49&itemid=30449
_________________


Dernière édition par titi le Mar 19 Mai - 16:51 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité







MessagePosté le: Mar 19 Mai - 16:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Candy/Maxe
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2008
Messages: 922
Localisation: Aube

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 16:38 (2009)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude Répondre en citant

T'as pas oublier un truc ?
_________________
Revenir en haut
titi



Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2009
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 16:51 (2009)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude Répondre en citant

Candy a écrit:
T'as pas oublier un truc ?

MOI ???????????
_________________
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Candy/Maxe
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2008
Messages: 922
Localisation: Aube

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 17:28 (2009)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude Répondre en citant

Ah ben c'est mieux comme ça !!!
_________________
Revenir en haut
philou le ouf



Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2009
Messages: 299
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mer 20 Mai - 09:02 (2009)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude Répondre en citant

Merci c'est super intéressant comme interview.
_________________

http://vanessaparadiscover.e-monsite.com/accueil.html
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
titi



Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2009
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 20 Mai - 09:07 (2009)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude Répondre en citant

philou le ouf a écrit:
Merci c'est super intéressant comme interview.



Oui j'ai trouvé aussi. C'est comme une incursion en backstage
_________________
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Candy/Maxe
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2008
Messages: 922
Localisation: Aube

MessagePosté le: Mer 20 Mai - 09:17 (2009)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude Répondre en citant

Mais qu'est-ce-que j'aimerais avoir le privilège d'assister à un enregistrement studio, rien que par curiosité, vivre l'ambiance au moment précis.
Ouais je sais je rêve mais c'est de la faute à Titi avec cette transcription.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:05 (2017)    Sujet du message: Interview de Olivier Lude

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fréquence Paradis Index du Forum >>> Musique ... et Photos ... >>> Musique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo